Forum de la Cité Impériale

Bienvenue dans la Cité Impériale
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eragon15

Aller en bas 
AuteurMessage
eragon15
Flooder d’élite
Flooder d’élite
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 26
Localisation : à bleury-sur-bré-, petite ville de merde, dans une région...à chier
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe
Niveau:
27/40  (27/40)
Classe: Magicien

MessageSujet: Eragon15   Dim 18 Fév - 17:55

je suis dans la vraie vie Eragon15, membre de votre clan, mais vu que ce nom est déjà employé, j'utilise mon compte sous le nom d'Eragon51

voici mon rp:

RP de Eragon15


Dans un village reculé de toutes autres civilisations, dans les montagnes du Lorndor, vivait un jeune elfe. Il se nommait Eragon. Le paisible village était constitué de villageois de toutes races : Elfes, Humains, Nains, Gnomes, Taurens, Undeads, Orcqs et Trolls. Ils étaient si solidaires qu’ils pouvaient affronter n’importe qui ensemble. Eragon consacrait sa vie à la magie. Il trouvait cela très intéressant et passionnant. Son père, qui portait le même prénom que lui, était mort depuis bien des années. Par contre, sa mère, qui était également une magicienne, lui apprenait qu’il fallait faire honneur et justice plutôt que malhonnêteté et cruauté. Il décida donc de se tourner vers la magie blanche tout en apprenant quelques sorts de magie noire uniquement pour se défendre. De l’autre côté des montagnes qui encerclaient le village où vivait Eragon, vivait un roi avare de pouvoir et de richesse. Ce roi était puissant et cruel, tout ce qu’Eragon devait éviter de devenir. Ce roi imposait son pouvoir à tous les villages proches de son grand royaume. Le village d’Eragon en faisait partie. Tous les habitants du village payaient une somme au roi qui, en cas contraire, les tuerait. Cet argent était destiné à assouvir les désirs et les besoins du roi, mais les habitants du village d’Eragon trouvaient cela complètement ridicule et inutile.

Un beau matin, les valets du roi vinrent réclamer l’impôt, mais les habitants refusèrent de payer, au risque d’y laisser leur vie. Les valets insistèrent, mais les villageois se rebellèrent et tuèrent les percepteurs. Quelques jours plus tard, le roi, qui appris la nouvelle, envoya une armée au village pour que tous ses occupants soient exécutés. L’armée vint au village, sur ordre du roi, et livra bataille. Malgré leurs efforts pour résister, les villageois perdirent le conflit. Tous furent massacrés à l’exception d’Eragon qui s’était caché dans les bois afin de ne pas être exécuté comme tous les autres. L’armée quitta les lieux, criant victoire. Eragon revint au village, mais celui-ci était entièrement dévasté. Eragon pleura de désespoir.Personne n’avait survécu. Il erra pendant plusieurs jours dans les bois. Il continua à rôder jusqu’à tomber sur un vieil homme avec une longue barbe et une robe parme. En voyant qu’Eragon pleurait, le vieil homme lui demanda:
« Que fais-tu ici ? Un elfe aussi jeune que toi ne devrais pas rester dans des milieux si hostiles. »
Eragon leva la tête et répondit:
« J’habitais un village à plusieurs lieues d’ici. Mais il vient d’être ravagé par un roi sanguinaire. Je suis le seul survivant »
« Voilà bien une triste histoire. Veux-tu que je t’en raconte une autre ? »
Sans attendre de réponse, il s’assis sur une pierre. Eragon fit de même. Le vieil homme dévisagea l’elfe.
« Tu me rappelles une personne que j’ai connue. Une personne qui m’était fort sympathique. Soit, trêve de bavardage, tu ne dois sûrement pas connaître cette personne, elle est morte, il y a bien des années. Si je te racontais mon histoire? » Sans qu’Eragon s’en aperçoive, la nuit était tombée et il faisait noir dans la forêt. L’homme sortit ses mains de ses longues manches, murmura quelques paroles et un tas de branches s’embrasa. Il toussa ensuite et commença son récit.
« Jadis, vivait une reine naine qui était un peu comme le roi: avare, cruelle et ignorait tout de la vie. Elle faisait subir à tos le monde des choses inimaginables. S’ils refusaient d’obéir, ses sujets se faisaient massacrer. Elle régna ainsi en maître absolu pendant plusieurs siècles. Mais peu à peu, elle se lassait de ce qu’elle avait fait et fini par regretter. Elle sortit alors de son château et alla se confesse à l église, ce qui la soulagea un peu de sa cruauté. Le royaume entier ne mit pas longtemps à apprendre ce que la reine avait fait. Mais personne n’y croyait. Pourtant, la reine, qui regrettait tous ses péchés, se mit alors à distribuer de l’argent aux pauvres, à aider les démunis, et encore plein d’autres choses. Elle fit ainsi preuve d’amour et de bonté durant le reste de sa vie que petit à petit, son peuple se mit à l’adorer et la respecter. »
Cette histoire fit chaud au cœur à Eragon.

Après une courte pause, le vieil homme reprit la parole :
« Je ne pense pas m’être déjà présenté. Je me nomme Marcelmage. Et toi, comment t’appelles-tu ? »
« Eragon, Monsieur. »
« Eragon ? Étrange, la personne dont je t’ai parlée tout à l’heure s’appelait aussi Eragon. Tout à fait étrange. En général, chez les elfes, les membres d’une même famille sont liés par leur prénom. J’ignore s’il faisait partie de ta famille mais en tout cas, cela ne me regarde en rien du tout. »
Marcelmage médita un instant avant de demander :
« Dis-moi Eragon, que dirais-tu de me rejoindre dans mon Abbaye ? Tu y feras la connaissance de beaucoup de gens. »
Eragon accepta l’invitation. Ils marchèrent jusqu’à l’aube pour enfin arriver à l’Abbaye de l’Emrek où le jeune elfe fit la connaissance de Beho double, Mortecouille, Séphiroth, Lili, Aubry et plein d’autres. Beho double était un chasseur très réputé parmi toutes les races. Il était également un chasseur de monstre irremplaçable. Morte couille était un chasseur, lui aussi très réputé, mais aussi respecté. Il ne reculait devant rien. Séphiroth était un nain très sympathique et très joyeux. Il partageait ses connaissances entre la magie blanche et la magie noire. Lili, quelque peu bavarde, est une experte en magie blanche. Aubry, lui, était dingue des potions et tout ce qui concernait l’alchimie, si bien qu’il est devenu un alchimiste hors pair. Les années passèrent à l’Abbaye et Marcelmage enseigna à Eragon la voie de la lumière et le guida vers une vie meilleure. Mais beaucoup de gens quittaient l’Abbaye pour des raisons diverses. Devenant trop faibles pour se défendre seuls, les membres de l’alliance fusionnèrent avec un clan nommé EMPEREUR où Eragon continua à progresser jusqu’à la fin de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roulianno.skyrock.com
Aubry
Flooder de combat
Flooder de combat
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 23
Localisation : devant mon ordi...
Date d'inscription : 14/01/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Niveau:
10/40  (10/40)
Classe: Magicien

MessageSujet: Re: Eragon15   Lun 26 Fév - 19:25

cool!! cheers cheers un super texte cheers cheers (et je dit pas sa parce que je suis citer...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eragon15
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la Cité Impériale :: Zone Externe :: Section RP-
Sauter vers: